Nana korobi ya oki ~ Culture Art & Vision

Nana korobi ya oki

Yuka est une anonyme. Une jeune japonaise, parmi tant d’autres, perdue dans la foule oppressante de Tokyo. En silence, elle remet en cause son quotidien, son monde, les valeurs de sa société. Nana Korobi Ya Yoki est un voyage musicale dans la capitale japonaise, qui nous questionne sur le phénomène des "Karōshi", ce nom donné aux employés qui se tuent au travail.

Passionné par le Japon, Alexis Dagorn a parcouru l’archipel de long en large afin de se familiariser avec la mystérieuse culture nippone. En mettant en scène cette souffrance silencieuse qui ronge la société, et notamment la jeunesse, le réalisateur se frotte à un véritable tabou au Japon. Compositeur depuis 10 ans, Alexis Dagorn nourrissait depuis longtemps cette volonté d’articuler le son et l’image. Ce projet original, de part sa mise en forme, est l’aboutissement de cette volonté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *